Vis-à-Vis Reiseführer Apulien PDF

Castel del Monte BW 2016-10-14 13-15-16. L’édifice est inscrit à l’inventaire des monuments nationaux italiens depuis 1936 et sur la liste du patrimoine vis-à-Vis Reiseführer Apulien PDF de l’Unesco depuis 1996. Cette donnée, toutefois, n’est pas acceptée de tous les spécialistes : selon certains, en effet, la construction du château à cette époque en était déjà au stade de la couverture.


Författare: Stefano Maldini.
Spektakuläre Zeugnisse einer reichen Kulturgeschichte, unterirdische Höhlengrotten und -kirchen, traumhafte Landschaften und Strände, stimmungsvolle Altstädte, bewegtes Nachtleben … in der südostitalienischen Region Apulien bleiben keine Urlaubswünsche mehr offen!




Der Vis-à-Vis Apulien führt zu den schönsten Orten, den besten Restaurants und schlägt abwechslungsreiche Themen- und Tagestouren vor. Mit dem einzigartigen Mini-Kochbuch können Sie die Gegend auch kulinarisch entdecken.




-Abwechslungsreiche Tourenvorschläge für jeden Geschmack: Schätze der Baukunst, Küstenerlebnis, Shopping mit Stil oder Foggia, Bari, Lecce, Brindisi und Tarent


-Spannende Porträts zu Landschaften, Naturschutzgebieten, Apulischen Masserien u.v.m.


-Aufrisszeichnungen der wichtigsten Sehenswürdigkeiten, zum Beispiel der Kathedrale von Troia, der Basilika San Nicola in Bari oder von Santa Croce in Lecce


-Anschauliche Features über Salzgewinnung, den Lecceser Barock oder die Mosaiken der Kathedrale von Otranto


-Über 500 hochwertige Farbfotografien


-Mini-Kochbuch mit elf typischen Rezepten aus Apulien – von Orecchiette con cannellini bis Orata alla pugliese

Il semble que le château fut édifié sur les ruines d’une précédente forteresse d’abord lombarde puis normande. Il est probable qu’à la mort de Frédéric II, survenue en 1250, l’édifice n’était pas encore terminé. Il ne servit que rarement à des fêtes, parmi lesquelles il faut noter, en 1246, les noces de la princesse Violante de Souabe, fille naturelle de Frédéric et Bianca Lancia avec le comte de Caserte Riccardo Sanseverino. L’édifice a un plan octogonal, avec à chacun des huit angles de l’octogone une tour elle-même octogonale.

Sur sa paroi extérieure, chaque mur mesure 10,30 m de tour à tour, et chaque tour a un diamètre de 7,90 m, soit 2,70 m de côté. La porte d’entrée principale s’ouvre dans celui des murs de la structure octogonale qui est orienté exactement vers l’est, c’est-à-dire en face du point où le soleil se lève lors des équinoxes de printemps et d’automne. On y accède maintenant par l’intermédiaire de deux volées d’escaliers symétriques  en tenaille  disposées sur les côtés de l’entrée, et reconstruites en 1928. Toutes les parois présentent deux fenêtres : une à simple baie correspondant au rez-de-chaussée, et une à deux arcs au deuxième étage, pas toujours verticalement alignées. Cette règle n’est pas respectée sur les faces occidentales et orientales, où sont percées les deux portes, et qui n’ont pas de fenêtre du rez-de-chaussée, et la face nord, qui présente une fenêtre à trois arcs au deuxième niveau. D’un point de vue structurel, il est important de noter que les murs du bâtiment principal, entre les tourelles, émergent directement du sol, tandis que les tourelles présentent un soubassement, dont le sommet est mis en valeur par une corniche de style gothique. La cage d’un des escaliers en colimaçon.