Palacio de Espejos PDF

Les rois actuels ne résident pas en son sein, mais plutôt au palais de la Zarzuela. Le palais royal est utilisé pour des palacio de Espejos PDF protocolaires. Europe occidentale et l’un des plus grands au monde. Le Théâtre royal ayant un axe directe avec le palais.


Författare: .

Cecilia sabe que no es una campesina cualquiera: ella es la verdadera heredera al trono, pero debe ocultarse hasta que sean derrotados quienes asesinaron a sus padres.
Mientras tanto, la sustituye en palacio una campesina llamada Desmia. Cecilia debe fingir que su vida se limita a limpiar, remendar y fregar platos, hasta que finalmente se da cuenta de que ha llegado el momento de tomar el mando y recuperar el trono. Acompañada de su mejor amigo, Harper, huye a la capital del reino, decidida a enfrentarse cara a cara con el peligro.
Pero en el famoso Palacio de Espejos, nada ni nadie es quien dice ser.

Le palais fut construit par ordre du roi Philippe V, sur le site laissé par l’Alcázar royal, détruit presque entièrement par le feu en 1734. Il y a toujours une pièce, à côté de la chapelle royale, connue comme étant le  bureau d’Azaña . Actuellement, Patrimonio Nacional, organisme autonome placé sous la tutelle du ministère de la Présidence espagnole, gère les biens publics placés au service de la Couronne d’Espagne, y compris le palais royal. En 2016, le palais royal a accueilli plus de 1,4 million de visiteurs, soit le septième monument le plus visité d’Espagne.

Le bâtiment précédent le palais d’Orient était l’Alcázar royal, une forteresse construite sur le même site où se dresse aujourd’hui la construction baroque. Sa structure avait été soumise à plusieurs réaménagements, en particulier la façade, comme le roi Henri III de Castille en avait fait l’une de ses résidences les plus fréquentées, après quoi le site obtient l’adjectif royale. Philippe III, Philippe IV et Charles II poursuivirent ce projet. Lorsque Philippe V accéda au trône en 1700, il considérait que l’ancienne forteresse était trop austère et dépassée, et il entreprit de nouveaux réaménagements. La construction du nouveau palais commença en 1738. Pour éviter de futurs incendies, le nouveau palais serait entièrement construit en pierre, avec des toits voûtés, limitant l’utilisation du bois uniquement à la menuiserie et aux structures du toit.

L’architecte Filippo Juvarra, l’un des plus remarquables de son temps, fut chargé de diriger le travail du nouveau palais. Les travaux se conclurent sous le règne de Ferdinand VI. Felipe de Castro et Juan Domingo Olivieri furent chargés, à partir de 1749, d’exécuter la décoration sculpturale du Palais, selon le programme fourni par Sarmiento. Un deuxième ensemble était situé au niveau de l’étage principal, dans lequel Filippo Juvarra avait déjà inclus quatorze piédestaux. Quatre statues colossales d’empereurs romains furent projetées sur le fronton du triple portail du midi, dont l’exécution fut personnellement commandée par Olivieri et Castro: Arcadius et Trajan, faite par Castro, et Théodose et Honorius, sculpté par Olivieri. Sur le balcon principal, un relief de l’  España Armígera  fut représenté, avec les armes de l’Espagne en tant que matrone armée et Pluton avec la corne d’abondance, exécutée en marbre par Olivieri, qui a également fourni le modèle pour le relief de l’attique de la façade principale.